.
Aujourd’hui je me décide à prendre la plume (sur un clavier pas évident hé hé) pour parler du blogtrip que j’ai fait.

Oui, je me suis dis que ça aurait été dommage de ne se cantonner qu’à des posts Instagram alors que je suis revenue avec 804 photos, pas plus, pas moins sur un peu moins de 72h… Oui j’ai mitraillé mais y avait matière !

Pas blogueuse (ou plutôt blogueuse du Dimanche) mais plutôt Instagrameuse et surtout vraiment curieuse, je n’ai pas hésité 2 secondes quand Sarah, et l’office du tourisme de Metz, m’ont invité à vivre un week-end dans cette ville que je ne connaissais pas du tout mais qui me tentait depuis longtemps.
En rajoutant (« Mirabelle sur le gâteau » oui c’est un peu facile) un « Fêtes de la Mirabelle » à vivre, les billets de train étaient déjà dans ma poche.
J’allais vivre 3 jours avec 9 blogueuses, j’allais découvrir un peu l’envers du décor et en savoir un peu plus sur ces créatures fascinantes et mystérieuses, reines de la com’, qui font (il faut bien l’avouer) passer le monde du marketing dans une 4ème dimension peuplée de dinosaures et de barbes à papa à paillettes… (une réflexion qui méritera surement de revenir sur le sujet).

La première étape c’est faite à Nancy où la pétillante Sarah nous a accueilli à 3 pour nous offrir le gîte et le couvert, avec, en prime, une petite balade à la fin du jour.

Une belle destination que d’ailleurs j’aimerais approfondir plus tard…

(BREF)

Le Samedi matin nous avons débarqué dans cette ville, que je qualifierai sans exagération de majestueuse, qu’est Metz et avons rencontré ENFIN les autres participantes. Une armée de nanas aussi différentes que possible avec chacune son univers, son domaine, son blog. Je répète « une armée » car il faut bien le dire, c’est à ça qu’elles ressemblent en vrai, équipées d’appareils photos (qui ont d’ailleurs fait rougir mon bridge), opérant une analyse constante de ce qui les entourent et de comment le magnifier pour le transformer en une représentation picturale à faire pâlir d’envie Pirelli. Etant graphiste et illustratrice, ceci est mon travail au quotidien mais j’ai fait des études et j’ai travaillé dur pour ça. Et ces filles arrivent, et « chopent » le truc, comme ça. On pourrait presque parler d’instinct. Autant dire que si je n’avais pas bossé avec mes illustrations je serais passée pour une touriste…

(BREF)

Un petit verre autour de la piscine de l’hôtel plus tard, destination Le Marché Couvert de Metz pour un déjeuner sur le pouce Chez Mauricette et une interview pour une radio locale.

.

Ensuite petit tour en bateau (solaire s’il vous plaît) pour visiter la ville autrement et quelle surprise !

Je n’avais jamais vraiment compris l’intérêt de ces balades, je préfère marcher et me perdre dans les petites ruelles… mais celui qui ne change pas d’avis n’a rien compris ! La ville s’est parée de ses plus beaux atours pour se révéler comme je l’avais rêvé : impressionnante, riche historiquement et un brin mystérieuse.
Voguant sur la Moselle, sous un soleil encore d’été, nous avons longé les sites emblématiques comme le Temple Neuf, un des symboles de la ville ou encore l’église Sainte-Ségolène.

Puis « quartier libre » pour visiter à notre manière : découverte et shopping !

Cette ville regorge de petits trésors : des spots pour boire un verre ou manger, des boutiques de créateurs (coucou Mother&Daughter !), confiserie à l’ancienne (Mr Simms)  des pâtisseries (Mmmhhhh Fresson !) bref, de quoi nous ravir et ne pas repartir les mains vides.

Le soir, nous avons pu déguster un assortiment de plats locaux dans un restaurant du centre ville, une ambiance et une cuisine copieuse qui n’a pas été sans me rappeler les bouchons de ma chère Lyon…
Pour finir par assister aux feux d’artifices des Fêtes de la Mirabelle.

Le dimanche matin nous avons profité d’un déjeuner toutes ensemble autour de la piscine avant de partir au « village » et pouvoir découvrir quelques spécialités et déguster mes chères Mirabelles… ah j’en aurais mangé de ces petits fruits dorés et sous toutes ses formes, bonbons, cocktails, confitures !!!

Un délicieux brunch concocté par La cantine de la Place et c’est reparti ! (Big up spécial à ce lieu enchanteur où le service est agréable et souriant)

Je ne pouvais m’en aller sans visiter un des sites emblématiques : le Centre Pompidou-Metz. Une impressionnante structure de bois, métal et béton, un chez-d’oeuvre à lui seul !
Par chance se tenait 2 expositions à ce moment-là : Fernand Léger et Jardin Infini un vrai régal pour les yeux et pour l’âme.
La journée s’est achevée sur un délicieux repas à la brasserie de Christophe Dufossé la Citadelle
Je crois que je ne m’en suis pas encore remise… c’est dire !

Le Lundi matin, je prenais mon train (le ventre bien plein vous l’aurez compris), passant à côté d’une visite en vélo de la ville, et quittant Metz à regret.

N’ayant pas vraiment l’art et la manière d’écrire, je ne m’étais embarquée dans cette aventure qu’avec, à la clé, un reportage photos et puis j’ai été inspirée… par cette merveilleuse ville, par toutes ces filles, devenues des copines.

J’ai vraiment pris ce qu’il y avait de meilleur à prendre lors de ce week-end et je remercie l’office du Tourisme pour leur invitation et Sarah d’avoir pensé à moi pour cette aventure, pour sa confiance et pour son hospitalité.

Merci aussi à Cécilia, Agathe, Charlotte, Réjane, Laura, Sophie, Caroline et Caroline d’avoir été si chaleureuses, sans vous, cette expérience n’aurait peut-être pas vraiment été la même.

Metz, je te dis à bientôt, nous n’avons pas encore dit notre dernier mot ❤️

(Merci à Réjane, encore, pour la photo de moi en train de shooter mon illustration sur le bateau 😉

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire