,

Ça va saigner…

Pourquoi, dés lors que vous avez « pondu » accouché de l’héritier, une fois les félicitations passées, fuse déjà la question cinglante : « et le 2ème ? » Pour rappel, avant c’était le même problème mais pour le 1er…

illustration2

 

 

Ce genre de question à le chic pour me foutre hors de moi…

 

 

 

 

 

 

 

 

« C’est toi qui va le financer le second ? Putain ! C’est toi qui va te lever de nouveau la nuit ? Courir en double chez le pédiatre ? Te faire des noeuds au ventre quand il / ils / elle / elles sont malades ? Non ? C’est ce qui me semblait »

Je ne parle même pas de couples qui n’en veulent pas du tout !

Est-il possible d’envisager qu’un couple puisse ne vouloir qu’un enfant ? et que la discussion ne finisse pas irrémédiablement par « mais vous n’allez pas en faire un enfant unique ? », « il va être trop gâté ! »

Occupe-toi de ton cul, y a déjà bien à faire…

Bref, le prochain qui me questionne sur ce point, je préviens, la réponse sera : « Parle-en à mon utérus ! »uterus

 

 

 

 

Ciao !

illustration5

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire